Polysèmes 17 (2017) : L’art intempestif / La démesure du temps

Untimely Art—Time’s Excesses

Sous la direction de  Anne-Laure Fortin-Tournés et Marcin Stawiarski

L’œuvre d’art entretient-elle un rapport privilégié au temps ? Y a-t-il une temporalité propre à l’œuvre d’art ? L’art peut-il saisir et représenter le temps dans sa démesure ? Telles sont les questions auxquelles ce numéro double tente de répondre. Le premier volet, consacré à  « l’art intempestif », s’efforce de cerner la nature inactuelle et anachronique de l’œuvre d’art, en étudiant les effets de distorsion et de rupture qu’elle introduit dans le déroulement chronologique du temps linéaire par sa capacité à créer du nouveau, à faire événement, à œuvrer à contre-temps. Le second volet engage une réflexion sur l’impensable du temps dans sa démesure, en explorant plusieurs formes de singularité temporelle : stase, fragmentation, disjonction, intermittence, endochronie. La notion de démesure y est abordée à la fois comme dépassement et outrance, mais aussi comme absence de mesure, impossibilité de quantifier le temps, toujours fuyant et insaisissable.

L’art intempestif
Sous la direction de Anne-Laure Fortin-Tournés

ANNE-LAURE FORTIN-TOURNÈS
Introduction

ANNIE MAVRAKIS
Francis Bacon, un moderne intempestif

SÉVERINE LETALLEUR-SOMMER
L’un et le multiple ou la question de l’intempestivité dans les triptyques de Francis Bacon

KAMILA BENAYADA
Le cycle in-fini chez Stuart Davis

CAMILLE FALLEN
L’art du temps « extraordinaire »

JEAN-MICHEL GANTEAU
Logique de l’après-coup : Chatterton et le contemporain

CATHERINE BERNARD
La vieille dame et la preneuse de son : (micro)-utopies d’un art de l’ordinaire

ANNE-LAURE FORTIN-TOURNÈS
Conclusion

La démesure du temps
Sous la direction de Marcin Stawiarski

MARCIN STAWIARSKI
Introduction

FRANÇOISE DUPEYRON-LAFAY
The Violence and Monstrosity of Time: the Symbolism of Oceans and the Representations of Leviathan and the Kraken in English Poetry and Literature

PHILIPPE AMEN
Une folle liberté que je dois maîtriser pour me dire : endochronies du journal intime

ANNE-CÉCILE GUILBARD
24 secondes par image (fixe)

CLAUDINE ARMAND
Collisions et télescopages temporels dans les installations de Fred Wilson

PATRICK VAN ROSSEM
Bruce Nauman and the Time on One’s Hands: Control, Anxiety and the Desire for Endlessness in Early Video Art

JEAN-PHILIPPE HEBERLE
Disjonctions temporelles et conjonctions temporelles dans 3 Settings of Celan (1989-1994) et ses avatars de Harrison Birtwistle

CAROLINE WILKINS
Zaum: Beyond Mind – Beyond Time?