Isabelle Alfandary et Isabelle Gadoin (dir.). Paris : Publibook, 2007.

Résumé :

« La description est […] l’un des principaux moyens sémiotiques dont dispose l’homme pour dire le réel et le maîtriser. » La citation est de Philippe Hamon, dont la réputation dans le monde de la littérature n’est plus à prouver. Et c’est sur la description que se sont focalisés les intervenants du colloque qui s’est tenu à La Sorbonne Nouvelle en 2003 et dont sont tirés les articles que nous publions. Sujet rebattu ? Ne le croyez pas. Abordant la question sous un angle polémique, chacune des thèses tente et réussit à prolonger la pensée de Hamon, en questionnant les enjeux de la description dans la question de l’écriture, mais surtout en tiraillant les limites entre le représentable et le dicible, entre le réel et la fiction, entre les mots et les images. Résister au réel. Reformuler le monde. Étendre les possibilités du dire. Gagner du terrain sur l’indescriptible. Voilà le but que se sont fixé les dix spécialistes de la littérature à travers leurs articles. Chacun dans son domaine de prédilection, chacun dans le genre qu’il affectionne et connaît parfaitement. Non pas pour contredire ce qui a déjà été dit auparavant, non pas pour réviser ce qui a déjà été établi, mais pour l’appliquer vers d’autres perspectives et pour peut-être repousser encore un peu plus les limites de l’analyse de la description.

Table des matières :

I. Le descriptif, mise en regard du texte et de l’image

  • Catherine Bécasse, « Cartographie des colonies anglaises en Amérique aux XVIe et XVIIIe siècles : lorsque le texte remplace le tracé topographique »
  • Françoise Choay-Lescar, « De l’auto-description à la description du Monde »
  • Guillaume Cingal, « Le descriptif à l’encontre de l’image : quelques descriptions tirées de All One Horse: Fictions and Images de Breyten Breytenbach »
  • Catherine Lanone, « Le descriptif désaffecté : The Enigma of Arrival de V.S. Naipaul »

II. Que reste t-il du descriptif ?

  • Shannon Wells-Lassagne, « La subversion du descriptif dans les romans d’Elizabeth Bowen »
  • Hubert Teyssandier, « The Portrait of a Lady, de Henry James : du descriptif à l’indescriptible ? »
  • Anne Ullmo, « Lynne Tillman : No Lease on Life ‘The Irrational Basement’ ou les disjonctions du descriptif »
  • Claire Fabre, « La défamiliarisation du quotidien ou l’amplification de l’ordinaire dans The Mezzanine (1986) de Nicholson Baker »

III. Du descriptif au narratif : passages

  • Pascale Tollance, « La description comme évocation dans Waterland de Graham Swift »
  • Clara Mallier, « Le descriptif chez Ernest Hemingway : pour une ontologie moderne en littérature »
  • Hélène Aji, « Le poème comme descriptif chez Michael Palmer »

IV. Théoriser le descriptif après Philippe Hamon

  • Nicolas Wanlin, « Remarques sur les problématiques actuelles de la théorie du descriptif »
  • Jagna Oltarzewska, « Projecting Wor(l)ds : The Descriptive in Theory and Fiction »