07 June, 2018
Université Paris Nanterre, Rejoignez-nous

Explorer la carte


Rejoignez nous:


Atelier de la SAIT au 58ème Congrès de la SAES

Texte général de cadrage : http://saesfrance.org/wp-content/uploads/2017/06/Cadrage-R%C3%A9volutions-FR-et-ANG.pdf

Appel à communications :

L’atelier de la SAIT abordera la question de la révolution, thème mis au cœur du congrès de la SAES cette année, à partir de l’analyse, dans le texte et l’image, de la mutation, progressive ou radicale, des imaginaires et des représentations à laquelle nous assistons du fait des révolutions technologiques, de la période moderne à l’ère contemporaine. Nous mettrons en évidence la manière dont la technique influe sur les productions culturelles, sur la façon de les penser, et sur la constitution des sujets individuels et collectifs qui s’y articulent, ainsi que le montrent les analyses de Gilbert Simondon. Nous analyserons les représentations technophiles et technophobes dans le texte et l’image pour mieux appréhender l’impact des révolutions techniques et technologiques sur la production et la réception des œuvres littéraires et artistiques. Dans une perspective diachronique, nous nous demanderons notamment si la révolution opérée par l’introduction de la machine au début de l’ère industrielle est à mettre en parallèle avec celle instaurée par la généralisation des technologies numériques ou bien si les technologies numériques opèrent une rupture dans l’élaboration du lien entre l’humain et la machine, tel qu’il avait été établi avec l’industrialisation. Les interrogations de Walter Benjamin sur la perte de l’aura de l’objet d’art avec l’arrivée de la photographie peuvent-elles être mises en parallèle avec les discours technophobes rencontrés dans un certain transhumanisme ? Il s’agira de penser ces imaginaires et pratiques de la technique à partir d’une réflexion sur le lien indissoluble entre technique et production littéraire et artistique, dans la lignée des travaux de Jonathan Crary ou de Jean-Louis Déotte, et, au-delà, entre la technique et l’humain, dans un contexte où les technologies du numérique semblent avoir transformé de façon radicale le rapport du sujet à la machine, comme l’avancent Milad Douhei et Rosi Braidotti.

Les communications présentées lors de l’atelier s’intéresseront aux imaginaires des machines, des techniques et des technologies et à leur portée révolutionnaire, à partir d’exemples variés de textes et d’images, fixes ou mouvantes, et de pratiques artistiques telles que la danse, la musique, le théâtre, le cinéma ou les spectacles multimédias. Elles prendront également pour objet d’analyse les discours qui accompagnent leur production et leur réception. Elles chercheront à prendre la mesure des changements épistémiques induits par les révolutions techniques majeures et s’interrogeront sur la manière dont les technologies redéfinissent le champ des sciences humaines, en étant supports d’innovation artistique, ainsi que le soulignent Ollivier Dyens et Nicolas Thely. Au centre des débats se situera l’idée que les technologies engendrent beaucoup plus qu’une plus-value technique, et qu’elles tendent à redéfinir les sujets, l’humain et les discours des sciences humaines qui s’y rapportent, comme le rappellent Katherine Hayles et Donna Haraway. Ces interrogations seront l’occasion de présenter un état des lieux de la recherche intermédiale, en prenant en compte les travaux théoriques sur la performance à l’ère numérique (Sarah Bay-Cheng et alia ; David Cameron et alia ; Freda Chapple et alia), les évolutions médiologiques (citons par exemple les travaux de Paul Coldwell sur l’estampe) et de manière générale le champ couvert par les études intermédiales et les théories de l’adaptation (un champ élargi aux évolutions technologiques récentes dans les volumes dirigés par Thomas Leitch et Gabriele Rippl).

Les propositions de communication sous forme d’abstract de 300 mots en français ou en anglais sont à faire parvenir à Anne-Laure Fortin-Tournès (Anne­_Laure.Tournes@univ-lemans.fr) et Sophie Aymes (Sophie.Aymes@u-bourgogne.fr) pour le 30 janvier 2018. La notification d’acceptation des communications sera faite le 25 février 2018. Une publication d’une sélection de communications est prévue. Les communications des chercheurs confirmés mais aussi des jeunes chercheurs ainsi que les perspectives interdisciplinaires seront les bienvenues.

Bibliographie

Aarseth, E., J., Cybertext: Perspectives on Ergodic Literature, Baltimore and London: The Johns Hopkins University Press, 1997.

Baetens, Hans, Close Reading New Media, Analyzing Electronic Literature, Leuven: Leuven University Press, 2003.

Bay-Cheng, Sarah, Chiel Kattenbelt, Andy Lavender, and Robin Nelson (eds.), Mapping Intermediality in Performance, Amsterdam: Amsterdam University Press, 2010.

Bontems, Vincent (dir.), Gilbert Simondon ou l’invention du futur, Colloque de Cerisy, Paris : Klincksieck, 2016.

Braidoti, Rosi, The Posthuman, Cambridge, Oxford, Boston:Polity Press, 2013.

Cameron, David, Michael Anderson and Rebecca Wotzko (eds.), Drama and Digital Arts Cultures, Bloomsbury, 2017.

Cassou-Noguès, Pierre, Claire Larsonneur, Arnaud Regnauld et Sara Touiza (dir.), Le Sujet digital, Labex Arts-H2H-Presses du réel, juin 2015.

Chapple, Freda and Chiel Kattenbelt, Intermediality in Theatre and Performance, Rodopi, 2006.

Clément, Jean, « Du texte à l’hypertexte : vers une épistémologie de la discursivité hypertextuelle », in Hypertextes et hypermédias : réalisations, outils, méthodes, J.-P. Balpe, A. Lelu et I. Saleh (dir.), Paris : Hermès, 1995 (en ligne http://hypermedia.univ-paris8.fr/jean/articles/discursivite.htm).

Coldwell, Paul, Printmaking: A Contemporary Perspective, London: Black Dog, 2010.

Crary, Jonathan, Techniques of the Observer: On Vision and Modernity in the Nineteenth Century, MIT Press, 1992.

—. Suspensions of Perception: Attention, Spectacle, and Modern Culture, MIT Press, 2001.

Déotte, Jean-Louis, L’Époque des appareils, Lignes-Léo-Scheer, 2004.

Douehi, Milad, Pour un humanisme numérique, Paris : Seuil, 2011.

Dyens, Ollivier, Chair et Métal : L’évolution de l’homme, la technologie prend le Relais, Montréal : VLB Éditeur, 2000.

Haraway, Donna, “Manifesto for Cyborgs: Science, Technology, and Socialist Feminism in the 80’s” in Simians, Cyborgs, and Women: The Reinvention of Nature, New York: Routledge, 1991.

Hauser, Jens, L’Art Biotech, Paris : Le lieu unique, Filigranes Èditions, 2003.

Hayles, N. Katherine, How we Became Posthuman: Virtual Bodies in Cybernetics, Literature, and Informatics, Chicago & Londres : the University of Chicago Press,1999.

Hayles N.K., E. Quinz et A. Regnauld (dir.), S. Vanderhaeghe (trad.), préface d’A. Regnauld, postface de C. Ramond, Parole, écriture, code, Paris : Labex Arts- H2H/Presses du Réel, juin 2015.

Hottois, Gilbert, Philosophies des sciences, philosophies des techniques, Paris : Odile Jacob, 2004.

Lalonde Joanne, Abécédaire du Web, 26 concepts pour penser la création sur Internet, Québec, PUQ, 2012.

—. Internet et art hypermédiatique. Dictionnaire de la violence, P.U.F, 2011.

Leitch, Thomas (ed.), The Oxford Handbook of Adaptation Studies, Oxford University Press, 2017.

Mangen, A., “Hypertext fiction reading: haptics and immersion”, Journal of Research in Reading, vol. 31, Issue 4, 2008, pp 404-419.

Marsden, Ben, Hazel Hutchinson and Ralph O’Connor (eds.), Uncommon Contexts: Encounters between Science and Literature, 1800–1914, Pickering and Chatto, 2013.

Méchoulan, Eric, D’où nous viennent nos idées ? Métaphysique et intermédialité, VLB, 2010.

Rippl, Gabriele (ed.), Handbook of Intermediality: Literature, Image, Sound, Music, De Gruyter Mouton, 2015.

Simondon, Gilbert, Sur la technique, Paris : PUF, 2014.

—. Du mode d’existence des objets techniques, Paris : Aubier, 2012.

Stiegler, Bernard (dir.), Digital studies: Organologie des savoirs et technologies de la Connaissance, Limoges : FYP Éditions, 2014.

Thély, Nicolas, Le Tournant numérique de l’esthétique, collection Art, pensée & Cie, Paris : Publie.net, 2011.

Vial, Stéphane, L’Être et l’écran, Comment le numérique change la perception, Paris, PUF, 2013.