Anne-Florence Gillard-Estrada

Anne-Florence Gillard-Estrada est Maître de Conférences HDR à l’Université de Rouen et membre du laboratoire ERIAC. Ses recherches et ses enseignements portent sur la littérature, la critique d’art et les arts visuels dans la Grande-Bretagne de la seconde moitié du XIXe siècle. Elle a publié une série d’articles sur la question de l’Antiquité, de la Grèce et de l’Hellénisme dans l’œuvre de Walter Pater et de Oscar Wilde ainsi que chez les peintres « néoclassiques » et « esthétiques ». Son ouvrage inédit pour l’HDR, intitulé « Le corps grec dans la peinture britannique de l’Antiquité (1860-1900) : entre idéal et fantasme », porte sur la question du corps dans la peinture victorienne de la Grèce antique et dans sa réception critique, notamment dans les écrits des critiques d’art et dans les périodiques de l’époque.

PUBLICATIONS SELECTIVES

Directions d’ouvrages collectifs et de numéros de revues

Beyond the Victorian/ Modernist Divide: Remapping the Break in Literature, Culture and the Visual Arts, dir. Anne Besnault-Levita et Anne-Florence Gillard-Estrada, New York, Routledge, 2018, 236 p.

Testing New Opinions and Courting New Impressions. New Perspectives on Walter Pater, dir. Anne-Florence Gillard-Estrada, Martine Lambert-Charbonnier et Charlotte Ribeyrol, New York, Routledge, 2017, 234 p.

Écrire l’art / Writing Art :Formes et enjeux du discours sur les arts visuels en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, dir. Anne-Pascale Bruneau-Rumsey, A.-F. Gillard-Estrada, Shannon Wells-Lassagne. Paris: Mare et Martin (Coll. Res Anglophonia), 2015, 240 p.

Articles et chapitres d’ouvrages

« The Greek body and the formalist quest across the divide: from Aestheticism to Bloomsbury painting », in Beyond the Victorian / Modernist Divide: Remapping the Break in Literature, Culture and the Visual Arts, dir. Anne Besnault-Levita et A.-F. Gillard-Estrada, New York, Routledge, 2018, 115-129.

« ‘Consummate Too Too’ : on the Logic of Iconotexts Satirizing the ‘Aesthetic Movement’ », « Textes vus / Images lues », dir. Françoise Samarcelli,Sillages Critiques [En ligne], 21 | 2016, mis en ligne le 15 décembre 2016. URL : http://sillagescritiques.revues.org/5041.

« Fantasied images of women: representations of myths of the golden apples in “classic” Victorian paintings », « L’or et l’art / Gold in /and Art », dir. Catherine Delyfer, Polysèmes[En ligne], 15 | 2016, mis en ligne le 15 mai 2016. URL : http://polysemes.revues.org/860.

« Oscar Wilde’s Aesthetics in the Making : The Reviews of the Grosvenor Gallery exhibitions of 1877 and 1879 », numéro spécial « The Pictures of Oscar Wilde », dir. Xavier Giudicelli, Études anglaises69/1 (janvier-mars 2016) : 36-48.

« Between the Olympian and the Dionysian: Pagan Energy in Paintings by Frederic Leighton and Lawrence Alma-Tadema », numéro spécial « Paganism in Late Victorian Britain », dir. Claire Masurel-Murray et Charlotte Ribeyrol,Cahiers Victoriens et Édouardiens[En ligne], 80 Automne | 2014, mis en ligne le 22 janvier 2015. URL : http://cve.revues.org/1507.

« Beneath the Surface: Sleeping Beauties in Representations of Antiquity and their Reception (1860-1900) », in Sleeping Beauties in Victorian Britain : Cultural, Literary and Artistic Explorations of a Myth, dir. Béatrice Laurent, Bern and Oxford, Peter Lang, 2014, 213-236.

« Esthétique des correspondances et poétique de l’androgynie : présence de Théophile Gautier dans l’œuvre de Walter Pater (1839-1884) », in« Curious about France » : Visions littéraires victoriennes, dir. Ignacio Ramos Gay, Peter Lang, 2014, 125-136.

« ‘Such a character would be the regeneration of the world’ : variations sur l’être grec dans l’œuvre de Walter Pater »,Polysèmes 12, Publibook, n° spécial « Transpositions », dir. Isabelle Gadoin et Catherine Lanone, 25-49. [En ligne], 12 | 2012, mis en ligne le 01 mars 2015. URL : http://polysemes.revues.org/666.

« The Resurrected Youth and the Sorrowing Mother : Walter Pater’s Uses of the Myths of Dionysus and Demeter », Cahiers Victoriens et Édouardiens68, « Studies in Walter Pater », dir. Bénédicte Coste (octobre 2008), 155-180.

« Alma-Tadema et le détournement de la culture savante », Cahiers Victoriens et Edouardiens 71 (avril 2010), 453-64. Mise en ligne le 07 octobre 2016. URL : http://cve.revues.org/3102.

« Walter Pater et le paradoxe de l’idéal grec incarné par la sculpture », Cahiers Victoriens et Édouardiens59 (avril 2004), 269-281.

« All arts conspire to improve the condition of man : Looking Backward to William Morris’s Pre-Raphaelitism », in William Morris : News from Nowhere, dir. Isabelle Gadoin (CAPES/Agrégation), Paris : Ellipses (2004), 33-45.