Catherine Delyfer

Catherine Delyfer est actuellement Professeur d’Etudes Anglophones à l’Université de Toulouse Jean Jaurès. Rédactrice en chef de la revue Cahiers victoriens et édouardiens de 2010 à 2015 (Université Paul Valéry Montpellier), elle co-dirige depuis 2015 le séminaire « Les Jeudis du Genre » au sein du laboratoire toulousain « Cultures Anglo-Saxonnes » (EA 801) et organise régulièrement des colloques et journées d’étude où les études intermédiales ont toute leur place (“Gold in/and Art” en 2014, “Cross-Dressing in Fiction and in Fact” en 2017, “Female Suffrage in Art, Literature and History” en 2018). Spécialiste des études victoriennes et notamment de la culture fin de siècle, elle travaille au croisement de la littérature et des arts, s’intéresse aux rapports interartiaux (dans la fiction, peinture, musique, illustration, critique d’art) et aux questions de genre. Elle a publié des articles sur des esthètes tels que Vernon Lee, Aubrey Beardsley, Gleeson White ou James McNeill Whistler et sur la revue d’arts décoratifs The Studio. Elle s’intéresse aussi à des romancières et artistes moins connues, telles que Lucas Malet, Marie Corelli, Victoria Cross ou Jessie Marion King.

Principales publications

Monographies

  • Art and Womandhood in Fin-de-Siècle Writing: The Fiction of Lucas Malet, 1880-1931. Londres: Pickering and Chatto, 2011.
  • Enjeux du discours idéologique dans une revue d’art : étude de The Studio (1893-1900). Villeneuve d’Ascq : PU du Septentrion, 1999.

Directions d’ouvrages collectifs et de numéros de revues

Articles et chapitres d’ouvrages

  • « Dynamiques iconotextuelles, genre et pouvoir dans « The Young King » d’Oscar Wilde illustré par Jessie Marion King (1915) » (soumis à Image&Narrative 19.2)
  • « Cosmopolitan Romance and Feminist Aestheticism in Lucas Malet’s Adrian Savage (1911) », in J. Ford and A. Gray eds. Lucas Malet, Dissident Pilgrim: Critical Essays (Londres: Routledge, 2018).
  • « Speculating on Art in Fin-de-Siècle Fiction », in B. Coste, C. Delyfer and C. Reynier eds. Reconnecting Aestheticism and Modernism: continuities, revisions, speculations (Londres: Routledge, 2017), pp. 165-174.
  • “Re-writing myths of creativity: Pygmalionism, Galatea figures, and the revenge of the muse in fin-de-siècle literature by women”, in Holly Laird (ed.), The History of British Women’s Writing, 1880-1920, London: Palgrave Macmillan (History of British Women’s Writing Series, volume 7), 2016, pp. 111-126.
  • “The Aesthete, the Banker, and the Saint: Economies of Gift and Desire in Lucas Malet’s The Far Horizon (1906)”, in Jane Ford, Patricia Pulham and Kim Edwards Keates (eds.), Libidinal Lives: Economies of Desire at the Fin-de-Siècle: Libidinal Lives, Londres: Routledge (Studies in Nineteenth Century Literature Series), 2016, pp. 122-142.
  • Golden alchemies: gold in British art and literature”, Polysèmes 15 (2016).
  • « Visible, invisible, visuel : spectralité et hantologie dans The Gateless Barrier (1900) de Lucas Malet », Polysèmes 13 (2015).
  • « Les monstres d’Aubrey Beardsley et le “grotesque darwinien” », Cahiers victoriens et édouardiens 77 (avril 2013).
  • « Gleeson White », The Yellow Nineties Online, in D. Denisoff and L. Janzen Kooistra (dirs.), Ryerson University, 2013.
  • « The Studio and the Craftsman as Artist : A Study in Periodical Poetics (1893-1900) », Cahiers victoriens et édouardiens 71 (2010), pp. 437-451.
  • « Voir la musique chez J. M. W. Whistler », Cahiers victoriens et édouardiens 59 (2004), pp. 45-63.